Modern Delhi

Tips, Recommendations, Ideas

QuEst-Ce-Que Des RelevéS AltiméTriques Ou Courbes De Niveaux?

Qu’est-ce qu’une courbe de niveau ? – Les courbes de niveau sont des lignes imaginaires qui relient tous les points de même altitude. Elles sont destinées à donner sur une carte un aperçu du relief réel. Elles représentent la ligne d’intersection d’un plan horizontal avec le relief du terrain. QuEst-Ce-Que Des RelevéS AltiméTriques Ou Courbes De Niveaux

C’est quoi les courbes de niveau ?

Les courbes de niveau ou isoplètes sont des lignes imaginaires placées sur une carte de géographie, qui joignent tous les points situés à la même altitude altitude (isohypses ou courbes hypsométriques). C’est aussi la ligne d’intersection d’un plan horizontal avec le relief du terrain.

Comment identifier les courbes de niveau ?

Dessin des courbes de niveau – Une carte topographique américaine en courbes de niveau. Équidistance des courbes de 20 mètres Le principe du dessin des courbes de niveau Tous les points du relief qui ont la même altitude forment une ligne (isohypse) ou courbe de niveau. Cette ligne est fermée : la courbe d’altitude plus basse encercle la courbe d’altitude plus haute si on “monte” le relief,

Qu’est-ce qu’une courbe de niveau en course d’orientation ?

Comment lire les courbes de niveau sur une carte de randonnée – Découvrir les bases de l’orientation COMPRENDRE LES COURBES DE NIVEAU SUR UNE CARTE Dans cette vidéo, vous allez apprendre à lire et utiliser les courbes de niveau sur une carte. Dit simplement, elles vous permettent de répondre très facilement, et partout sur la carte, à la question : est-ce que le terrain est plat, ou en pente ? Et s’il est en pente : est-ce que c’est une pente qui monte, ou qui descend ? Les informations que donnent les courbes de niveaux sont essentielles pour planifier vos randonnées.

  • Deux courbes de niveaux adjacentes sont espacées d’une certaine hauteur, ou différence d’altitude, comme deux marches d’escalier.
  • Par exemple, si l’équidistance est de 10m, on monte de 50m toutes les 5 courbes.
  • Cette différence d’altitude qu’on appelle l’équidistance, est généralement de 10m sur une carte au 1:25000.

Comment utiliser les courbes de niveaux ? Une courbe sur 5 est plus épaisse, c’est une courbe maîtresse. Les courbes maîtresses sont souvent associées à un chiffre rond, qui indique l’altitude de tous les points sur cette courbe.

  1. Notez d’ailleurs que les chiffres sont généralement écrits dirigés vers le sommet.
  2. Les courbes de niveau permettent d’estimer la difficulté d’un parcours : plus elles sont serrées, plus la pente est forte, plus elles sont espacées, plus la pente est douce.
  3. Pour vous entraîner, prenez une carte de chez vous ou de la randonnée que vous préparez, et essayez d’imaginer le paysage en 3D à partir des courbes de niveau de la carte en 2D.

Maintenant que vous savez utiliser les courbes de niveaux, vous pouvez planifier vos randonnées. A vous de jouer ! : Comment lire les courbes de niveau sur une carte de randonnée – Découvrir les bases de l’orientation

Comment dessiner les courbes de niveaux ?

Le principe. Une technique simple consiste à traiter la courbe de niveau comme une ligne de champ. En effet, le vecteur −→V⊥(M)=−−−→gradf(M)=⎛⎜ ⎜ ⎜⎝∂f∂x∂f∂y⎞⎟ ⎟ ⎟⎠ V ⊥ → ( M ) = grad → f ( M ) = ( ∂ f ∂ x ∂ f ∂ y ) est un vecteur qui a la propriété d’être perpendiculaire à la courbe de niveau passant par le point M.

Comment interpréter les courbes ?

La tendance générale : Pour cela, reliez virtuellement ( ou à l’aide de pointillés discrets) les 2 extrémités de la courbe. Si votre regard monte, elle est CROISSANTE. A l’inverse, si votre regard descend, elle est DECROISSANTE. Enfin, si les deux extrémités sont identiques, elle est STABLE.

Comment lire un plan Altimetrique ?

Consultez les courbes de niveau pour connaître l’altitude des montagnes et des terrains plats. Plus les courbes sont rapprochées, plus la pente est abrupte. Les chiffres qui apparaissent sur les courbes de niveau indiquent la direction de l’altitude (en pointant) toujours vers le haut.

Quelle est la définition du mot topographie ?

Définitions : topographie – Dictionnaire de français Larousse nom féminin (bas latin topographia, du grec topographia, description d’un lieu)

1. Technique de représentation sur un plan des formes du terrain, avec les détails des éléments naturels ou artificiels qu’il porte. 2. Disposition, relief d’un lieu : Une topographie montagneuse. Synonyme : plan

: Définitions : topographie – Dictionnaire de français Larousse

Quelle est la différence de dénivelé entre deux courbes de niveaux ?

L’équidistance – L ‘équidistance, c’est la distance qui existe entre deux courbes de niveau. Une équidistance de 5 mètres signifie qu’il y a 5 m de dénivelé entre deux courbes (c’est en général ce qu’on trouve sur les cartes IGN de plaine). Pour les cartes de montagne, l’équidistance peut être de 10 voire de 20 mètres. Si on sait que l’équidistance est de 5 mètres, on peut alors très facilement calculer la hauteur du Mont César, il faut simplement compter les courbes, Le point le plus bas de cette zone, c’est au niveau de marais, à l’est du village de Froidmont ( on est à 50m d’altitude c’est indiqué sur la courbe maîtresse).

  1. Le point le plus haut de la carte, c’est le sommet de ce Mont, il est déterminé par la fermeture de la courbe (en vert ci dessous).
  2. On compte 18 courbes, donc 17 inter-courbes.17 x 5 = 85 mètres.
  3. On peut donc affirmer qu’il y a 85 mètres de dénivelé positif entre le point le plus bas et le point le plus haut de cette carte.

Le point le plus haut est donc situé au dessus de la dernière courbe et avant la création d’une nouvelle courbe (entre 135 et 140m)

Quelle distance entre 2 courbes de niveau ?

Les courbes de niveau – Une courbe de niveau est une ligne imaginaire qui, sur une carte, relie entre eux tous les points situés à une même altitude, On parle d’ailleurs parfois d’isohypse (du grec isohupsês, de hupsos, hauteur). Faciles à repérer, elles sont représentées par un trait fin orangé-brun le plus souvent mais parfois gris dans les zones rocheuses ou bleu dans les zones de glaciers et neiges éternelles.

Les courbes de niveau sont espacées d’une différence d’altitude que l’on nomme l’équidistance, La valeur de celle-ci varie en fonction du relief : 5 mètres en plaine, 10 mètres en montagne, voire 20 mètres par endroit. Certaines cartes peuvent combiner plusieurs valeurs d’équidistance. Il est donc conseillé de se reporter à la légende de la carte où est précisée l’information.

See also:  QuEst Ce Que Le Taux Effectif Total Ou Mondial?

Autre astuce, on peut aussi compter le nombre de courbes entre deux points cotés pour déduire l’équidistance. Toutes les cinq courbes, on distingue une courbe « maîtresse », dessinée en trait plus épais et généralement associée à une altitude exprimée par un nombre rond (ex : 800 pour 800 mètres). Pour estimer la difficulté d’un parcours, on gardera à l’esprit que plus les courbes sont rapprochées, plus la pente est forte et, qu’à l’inverse, plus elles sont espacées plus la pente est douce. Comprendre les courbes de niveau En cliquant sur lecture, vous acceptez les cookies provenant de YouTube

Quels sont les trois disciplines de la course d’orientation ?

Matériel obligatoire –

Par équipe : 1 tente deux places avec tapis de sol attenant, 1 réchaud (barquettes auto chauffantes interdites), 1 gamelle, de l’eau pour l’étape (ravitaillement au bivouac), de la nourriture pour deux jours, 1 trousse à pharmacie. Par personne : des chaussures à semelles crantées, 1 haut et 1 bas chauds, des vêtement de pluie, 1 duvet, 1 boussole, 1 stylo, 1 sifflet, 1 lampe, 1 couverture de survie.

Incontournable en raid : le sac à dos avec tout le matériel pour le bivouac ©Cyril Crespeau CO MULTISPORTS La course d’orientation multisports est un enchaînement d’épreuves sportives qui se pratique en équipe de 2 à 5 raideurs. Les courses d’orientation multisports peuvent combiner plusieurs disciplines. Les activités de course à pied, de VTT et de canoë-kayak sont les plus représentées.

Mais toutes les activités sportives peuvent être rencontrées, de l’atelier de corde à des activités d’adresse (tir à l’arc, sarbacane.), ou encore du roller, du canyoning. Ces disciplines se combinent sur un parcours réalisé tout ou en partie en orientation. La course d’orientation multisports se pratique avec tout type de support cartographique (carte IOF, carte IGN, photo aérienne ou road book.) et sous tous les formats (ordre imposé, ordre libre, score, mémorisation ou poste bonus.).

Les raids peuvent durer de quelques heures à plusieurs jours, et s’enchaîner de jour comme de nuit, avec ou sans assistance, les équipes devant être autonomes à chaque transition d’activité. La course d’orientation multisports fait appel à des valeurs d’effort, de solidarité, de capacité d’adaptation, de travail en équipe et de connaissance de ses limites. l’historique de la CO multisports au sein de la FFCO et en France. Et n’hésitez pas non plus à suivre l’ensemble des actualités de cette spécialité sur la page Facebook CO multisports de la FFCO. Pour connaître toutes les dates des courses d’orientation multisports, consultez l’agenda fédéral. Pour être un bon raideur, il faut être un sportif complet et aimer réfléchir ©Matthieu Dupont www.matthieudupont.com CO DE PRÉCISION La course d’orientation de précision est une spécialité de la course d’orientation basée sur la lecture et l’analyse du terrain à l’aide d’une carte. Elle s’adresse tout particulièrement aux personnes à mobilité réduite tout en restant également pratiquée par des « valides ».

  • Les compétiteurs doivent, à distance, identifier sur le terrain les points indiqués sur la carte tout en restant sur des itinéraires carrossables et utilisables en fauteuil roulant (électrique ou non).
  • Avec seulement l’aide d’une boussole, ils doivent choisir parmi une grappe de plusieurs balises disposées sur chaque poste, laquelle est réellement bien placée sur le terrain comparativement à la carte et à la définition du poste fournie.

L’identification des bonnes balises nécessite une habileté et une adresse d’esprit mais ne sanctionne pas une habileté ou dextérité motrice particulière. Le classement ne se fait donc pas sur une rapidité d’exécution d’un parcours comme pour les autres disciplines de la course d’orientation, mais par l’acquisition de points par réponses correctes.

Comment expliquer une course d’orientation ?

La course d’orientation est un sport individuel, pouvant être pratiqué en équipe. Il s’agit de trouver le plus rapidement possible des balises à poinçonner dans l’ordre, à l’aide d’une carte dessinée avec une légende spécifique et éventuellement d’une boussole.

Quel logiciel pour tracer des courbes ?

Traceurs de courbes – Tous les logiciels proposés ci-dessous sont gratuits -freeware- ou libres de droit -GPL- pour l’usage personnel ou collectif. Il est par exemple autorisé de les installer sur les ordinateurs d’un établissement scolaire.

Cabri est logiciel de mathématiques dynamiques développé en France et gratuit, disponible en ligne ou sur PC et Mac. Simple à utiliser, souple et efficace.O.S. : Windows, mac Licence individuelle gratuite
Desmos est un traceur de courbes en ligne très simple à utiliser. L’éditeur d’équation permet une reconnaissance automatique du type de graphe en fonction de ce qui est écrit : y=f(x), x=g(x), avec paramètre, polaire. Desmos édite également un code qui permet de pointer via un lien vers le fichier contenant des courbes.O.S. : Windows, Mac, Linux Licence : terms
GeoGebra est un logiciel dynamique de mathématiques réunissant géométrie, algèbre et calcul. Vous pouvez élaborer des constructions comprenant des points, des vecteurs, des segments, des droites, des coniques et même des courbes représentatives de fonctions et modifier tout cela interactivement. Par ailleurs, les équations et coordonnées peuvent être entrées directement. GeoGebra est capable de travailler avec des variables numériques ou vectorielles ainsi qu’avec des points, peut trouver les dérivées et intégrales de fonctions et propose des commandes comme Racine ou Extremum. Geogebra est également utilisable en ligne,O.S. : Windows, Mac, Linux Licence : GPL
Sine Qua Non est un traceur de courbes. Il est destiné spécialement aux professeurs de mathématiques, mais peut aussi être utilisé avec profit par les élèves.O.S. : Windows Licence : Freeware

Comment comprendre la topographie ?

IFAO La topographie consiste notamment à définir des points en coordonnées rectangulaires X, Y, Z (plan) à partir de coordonnées polaires (angles horizontaux, verticaux et distances) relevées sur le terrain. Les instruments topographiques généralement utilisés en archéologie sont le tachéomètre et le niveau de chantier.

  • Le tachéomètre permet de mesurer des angles horizontaux, verticaux et des distances (le théodolite lui, ne mesure que des angles horizontaux et verticaux).
  • Le niveau de chantier permet de calculer des différences d’altitudes.
  • Les mesures d’angles sont exprimées en grades (de 0 à 400 gr.) et déterminées grâce à deux cercles gradués, l’un horizontal, l’autre vertical.
See also:  QuEst Ce Que 2 Mille Pattes Qui S'Embrassent?

Les distances relevées sont des distances inclinées (Di), c’est à dire mesurées suivant la pente de l’axe de visée entre l’appareil et le réflecteur. Toutefois, sur les appareils électroniques certaines fonctions permettent de connaître instantanément les distances réduites à l’horizontale (celles du plan) (DH).

C’est quoi une equidistance ?

 équidistance – nom féminin

1. Caractère de ce qui est équidistant, 2. Distance verticale qui sépare sur le terrain les plans horizontaux contenant deux courbes de niveau successives d’une carte.

Comment s’appelle un graphique avec des courbes ?

Graphiques : quatre directives – Si vous avez conclu qu’un graphique est le moyen de choix pour présenter de l’information, rappelez-vous ces quatre directives :

  1. Définissez le public cible Posez-vous les questions suivantes pour vous aider à mieux connaître votre public et ses besoins :
    • Qui est le public cible?
    • Que connaît-il de la question?
    • Que s’attend-il à voir?
    • Que veut-il savoir?
    • Comment utilisera-t-il l’information?
  2. Déterminez le message à transmettre Posez-vous les questions suivantes pour déterminer quel est votre message et pourquoi il est important :
    • Que montrent les données?
    • Y a-t-il plus d’un message principal?
    • Quel aspect du message doit être souligné?
    • Tous les messages peuvent-ils être présentés dans un même graphique ou diagramme?
  3. Utilisez les termes appropriés pour décrire votre graphique Examinez le tableau suivant contenant les termes appropriés à utiliser dans le titre d’un graphique ou pour le décrire dans le texte accompagnateur : 
    Tableau 5.1.1 Termes pour décrire les graphiques Sommaire du tableau Le tableau montre les résultats de Tableau 5.1.1 Termes pour décrire les graphiques. Les données sont présentées selon Si votre graphique. (titres de rangée) et Utilisez les termes suivants.(figurant comme en-tête de colonne).

    Si votre graphique. Utilisez les termes suivants.
    décrit des composantes part, pourcentage de, le plus petit, la majorité
    compare des éléments rang, plus grand que, plus petit que, égal à
    établit une série chronologique changement, montée, croissance, augmentation, réduction, fluctuation
    détermine une fréquence intervalle, concentration, la plupart de, la distribution de x et y selon l’âge
    analyse des relations entre les variables augmente avec, diminue avec, varie avec, malgré, correspond à, est lié à

    /li>

  4. Faites des essais avec différents types de graphique et choisissez le plus approprié Posez-vous les questions suivantes pour déterminer quel est votre message et pourquoi il est important :
    • Graphique circulaire (description des composantes)
    • Graphique à barres (comparaison des éléments et relations, série chronologique, distribution de fréquences)
    • Graphique linéaire (série chronologique, distribution de fréquences)
    • Nuage de points (analyse des relations)

 Signaler un problème sur cette page Quelque chose ne fonctionne pas? L’information n’est plus à jour? Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez? S’il vous plaît contactez-nous et nous informer comment nous pouvons vous aider. Avis de confidentialité Date de modification : 2021-09-02

Quels sont les trois types de graphique ?

Il existe différents types de diagrammes pour illustrer différentes données recueillies. Il y a des diagrammes à bandes (à barres), des pictogrammes, des diagrammes à lignes brisées et des diagrammes circulaires.

C’est quoi un graphique en courbe ?

Créer un graphique en courbes Un graphique en courbes est essentiellement une connection entre différents points de données. Un graphique en courbes est déterminé par deux axes : l’axe des abscisses (x) représente souvent des périodes de temps et l’axe des ordonnées (y) affiche une valeur quantitative.

  • Voir plus d’.
  • est un générateur de graphique en ligne gratuit qui offre la plus grande variété de types de graphiques en courbes (graphique à barres, histogramme, graphique radial, à barres empilées, à barres groupées, et barres de progression). Voici leurs différences :

Graphique en courbes : utilisé pour afficher les événements qui se produisent au cours d’un intervalle de temps régulier ou d’une période, comme le nombre de visiteurs mensuel.

  • Graphique à aires : un type de graphique en courbes où la zone située en dessous de la courbe est remplie avec une couleur spécifique. Exemple: Ventes annuelles.
  • Graphique à axes multiples : Un graphique en courbe qui affiche deux variables avec différentes unités de mesure organisées au sein de deux axes des y. Example : température et précipitations.

Comment lire et analyser un graphique ?

Pour lire et analyser un graphique, le physicien recherche les informations générales qu’apporte le graphique puis il analyse précisément les informations qu’apportent la courbe afin de voir s’il peut interpréter et ainsi modéliser (trouver une relation mathématique simple entre les grandeurs du graphique ).

Comment expliquer les diagrammes ?

Un diagramme est une représentation graphique d’un ensemble de données, très souvent numériques ou statistiques. Il existe plusieurs types de diagrammes. Le diagramme à bandes permet d’établir une comparaison rapide entre des données. La longueur et la largeur des bandes indiquent la valeur des données représentées.

Comment analyser les courbes en SVT ?

Analyser un Graphique QuEst-Ce-Que Des RelevéS AltiméTriques Ou Courbes De Niveaux

ANALYSER UN GRAPHIQUE 1- Lire les informations apportées par les axes.2- Repérer sur la courbe les points remarquables (maximum, minimum, point d’inflexion).3- Découper la courbe en plusieurs parties.4- Justifier chaque partie par des données chiffrées qui indiquent comment évolue le paramètre mesuré par rapport au paramètre qui a varié.5- Interpréter le résultat = donner une signification biologique ou géologique.

QuEst-Ce-Que Des RelevéS AltiméTriques Ou Courbes De Niveaux Comment se perpétue l’espèce ? La cellule : unité élémentaire du vivant • Tous les êtres vivant sont constitués d’une ou plusieurs cellules. • Toutes les cellules sont délimités par une membrane plasmique, frontière entre leur cytoplasme et le milieu extra-cellulaire. • Cette unité de structure des cellules de tous les êtres vivants est un 19 janvier 2014 ∙ 1 minute de lecture QuEst-Ce-Que Des RelevéS AltiméTriques Ou Courbes De Niveaux Quelles caractéristiques de notre génome permettent de nous différencier ? Quelques définitions ADN (= Acide DésoxyriboNucléique) = molécule universelle qui est composée de deux longs filaments très compactés formés de deux chaînes complémentaires Nucléotide = ce qui compose l’ADN Les différentes nucléotides sont A et T ainsi que C et G qui sont complémentaires. QuEst-Ce-Que Des RelevéS AltiméTriques Ou Courbes De Niveaux Quelles réactions ont lieu dans les corps ? La matière et ses réactions La matière des êtres vivants et la matière minérale sont tout deux constituées d’éléments chimiques disponibles sur Terre (logique). Mais leurs proportions sont très différentes suivant le matière. En effet, la matière des êtres vivants est riche en carbone et en molécules 13 octobre 2012 ∙ 1 minute de lecture QuEst-Ce-Que Des RelevéS AltiméTriques Ou Courbes De Niveaux Comment fonctionnent les réactions chimiques dans le corps ? La nature chimique du vivant On trouve trois types de molécules présentes chez tous les êtres vivants: les molécules carbonnées, les sels minéraux et l’eau. La matière vivante (c’est-à-dire glucides, protides et lipides) est constituée d’une chaîne d’atomes de carbone, d’atomes d’oxygène et d’atomes d’hydrogène. QuEst-Ce-Que Des RelevéS AltiméTriques Ou Courbes De Niveaux Quelle quantité d’énergie l’organisme dépense-t-il au cours de l’effort ? L’effort physique nécessite de l’énergie On constate que: le travail musculaire la lutte contre le froid ou la chaleur le travail digestif Provoquent des variations de la dépense énergétique. QuEst-Ce-Que Des RelevéS AltiméTriques Ou Courbes De Niveaux Comment voir dans les étoiles ? Repérer des étoiles Les étoiles semblent mobiles dans la voûte céleste, du fait de la rotation de la Terre. Seule Polaris reste fixe par rapport à un observateur situé sur notre planète. Cependant les étoiles restent à la même position les unes par rapport aux autres : des constellations 29 décembre 2011 ∙ 2 minutes de lecture QuEst-Ce-Que Des RelevéS AltiméTriques Ou Courbes De Niveaux Comment se caractérise un être vivant ? La cellule : unité élémentaire du vivant • Tous les êtres vivant sont constitués d’une ou plusieurs cellules. • Toutes les cellules sont délimités par une membrane plasmique, frontière entre leur cytoplasme et le milieu extra-cellulaire. • Cette unité de structure des cellules de tous les êtres vivants 20 novembre 2011 ∙ 2 minutes de lecture QuEst-Ce-Que Des RelevéS AltiméTriques Ou Courbes De Niveaux De quoi est constitué ce manuel scolaire ? Le programme • Diversité et unité des êtres humains (30%) • Évolution des êtres vivants et histoire de la Terre (20%) • Risque infectieux et protection de l’organisme (25%) • Responsabilité humaine en matière de santé et d’environnement (25%) Résumé Écrire un manuel est l’occasion de clarifier 11 juillet 2011 ∙ 2 minutes de lecture Les enseignements scientifiques communs Préambule I – Les sciences de la vie et de la Terre au lycée 1.

Quelle distance entre 2 courbes de niveau ?

Les courbes de niveau – Une courbe de niveau est une ligne imaginaire qui, sur une carte, relie entre eux tous les points situés à une même altitude, On parle d’ailleurs parfois d’isohypse (du grec isohupsês, de hupsos, hauteur). Faciles à repérer, elles sont représentées par un trait fin orangé-brun le plus souvent mais parfois gris dans les zones rocheuses ou bleu dans les zones de glaciers et neiges éternelles.

  • Les courbes de niveau sont espacées d’une différence d’altitude que l’on nomme l’équidistance,
  • La valeur de celle-ci varie en fonction du relief : 5 mètres en plaine, 10 mètres en montagne, voire 20 mètres par endroit.
  • Certaines cartes peuvent combiner plusieurs valeurs d’équidistance.
  • Il est donc conseillé de se reporter à la légende de la carte où est précisée l’information.

Autre astuce, on peut aussi compter le nombre de courbes entre deux points cotés pour déduire l’équidistance. Toutes les cinq courbes, on distingue une courbe « maîtresse », dessinée en trait plus épais et généralement associée à une altitude exprimée par un nombre rond (ex : 800 pour 800 mètres). Pour estimer la difficulté d’un parcours, on gardera à l’esprit que plus les courbes sont rapprochées, plus la pente est forte et, qu’à l’inverse, plus elles sont espacées plus la pente est douce. Comprendre les courbes de niveau En cliquant sur lecture, vous acceptez les cookies provenant de YouTube

C’est quoi la courbe maîtresse ?

COURBE MAÎTRESSE (l.f.) COURBE DE NIVEAU renforcée, pour faciliter la lecture d’une carte, d’un plan topographique. Les courbes maîtresses comprennent en général entre elles, quatre courbes normales. Exemples : Chiffraison multiple de 25 en équidistance 5 m. Chiffraison multiple de 10 en équidistance 2 m.

Comment s’appelle un graphique avec des courbes ?

Graphiques : quatre directives – Si vous avez conclu qu’un graphique est le moyen de choix pour présenter de l’information, rappelez-vous ces quatre directives :

  1. Définissez le public cible Posez-vous les questions suivantes pour vous aider à mieux connaître votre public et ses besoins :
    • Qui est le public cible?
    • Que connaît-il de la question?
    • Que s’attend-il à voir?
    • Que veut-il savoir?
    • Comment utilisera-t-il l’information?
  2. Déterminez le message à transmettre Posez-vous les questions suivantes pour déterminer quel est votre message et pourquoi il est important :
    • Que montrent les données?
    • Y a-t-il plus d’un message principal?
    • Quel aspect du message doit être souligné?
    • Tous les messages peuvent-ils être présentés dans un même graphique ou diagramme?
  3. Utilisez les termes appropriés pour décrire votre graphique Examinez le tableau suivant contenant les termes appropriés à utiliser dans le titre d’un graphique ou pour le décrire dans le texte accompagnateur : 
    Tableau 5.1.1 Termes pour décrire les graphiques Sommaire du tableau Le tableau montre les résultats de Tableau 5.1.1 Termes pour décrire les graphiques. Les données sont présentées selon Si votre graphique. (titres de rangée) et Utilisez les termes suivants.(figurant comme en-tête de colonne).

    Si votre graphique. Utilisez les termes suivants.
    décrit des composantes part, pourcentage de, le plus petit, la majorité
    compare des éléments rang, plus grand que, plus petit que, égal à
    établit une série chronologique changement, montée, croissance, augmentation, réduction, fluctuation
    détermine une fréquence intervalle, concentration, la plupart de, la distribution de x et y selon l’âge
    analyse des relations entre les variables augmente avec, diminue avec, varie avec, malgré, correspond à, est lié à

    /li>

  4. Faites des essais avec différents types de graphique et choisissez le plus approprié Posez-vous les questions suivantes pour déterminer quel est votre message et pourquoi il est important :
    • Graphique circulaire (description des composantes)
    • Graphique à barres (comparaison des éléments et relations, série chronologique, distribution de fréquences)
    • Graphique linéaire (série chronologique, distribution de fréquences)
    • Nuage de points (analyse des relations)

 Signaler un problème sur cette page Quelque chose ne fonctionne pas? L’information n’est plus à jour? Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez? S’il vous plaît contactez-nous et nous informer comment nous pouvons vous aider. Avis de confidentialité Date de modification : 2021-09-02