Modern Delhi

Tips, Recommendations, Ideas

QuEst Ce Que La Puissance Qui Dirige La Colonie?

QuEst Ce Que La Puissance Qui Dirige La Colonie
Colonies au XIXe siècle – 4ème – Cours – Histoire

  • Comment les Européens exercent-ils leur domination sur le monde au XIX e siècle ?
  • Quelles sont les grandes puissances coloniales et leurs empires en 1914 ?
  • Comment et pourquoi les colonies ont-elles été conquises ?
  • Quels sont les changements apportés aux sociétés coloniales françaises ?
  • Quelles sont les formes de la domination européenne dans les colonies ?

Je me repère dans l’espace et dans le temps A partir du XIXe siècle, les pays européens, en particulier l’Angleterre et la France, affirment leur puissance en étendant leur empire colonial. Ils exploitent les ressources minières et humaines de leurs colonies.

Date Évènement
1830 Prise d’Alger
1858 L’Inde devient une colonie britannique.
1871 Achèvement de la conquête de l’Algérie par la France
1876 Victoria Impératrice des Indes
1881 Protectorat français en Tunisie
1885 L’Indochine devient une colonie Française.
1898 Crise de Fachoda opposant la France à la Grande Bretagne
1911 Protectorat français au Maroc
1931 Exposition coloniale internationale à Paris
1944 Suppression du Code de l’indigénat

Définitions : Un missionnaire : un religieux chargé de propager la religion chrétienne. La métropole : la puissance qui dirige la colonie. Un indigène : une personne originaire du pays. Un colon : un habitant de la métropole venu s’installer dans une colonie, et ses descendants.

  1. Les conquêtes coloniales
  2. La conquête de l’Afrique et de l’Asie

Au XIX e siècle, des missionnaires et des explorateurs européens parcourent l’Afrique et l’Asie, Ils attirent l’attention des opinions européennes sur ces deux continents encore mal connus. A partir de 1830, les Etats européens commencent leurs conquêtes : ils parviennent à conquérir quelques territoires en ces deux continents.

Mais c’est en 1870 que la colonisation prend un réel essor. En 1884-1885, lors de la conférence de Berlin, les grands empires fixent les règles de la colonisation pour l’Afrique : un Etat doit occuper un territoire pour l’acquérir, ce qui accélère la course aux colonies : Le Royaume-Uni a conquis l’Inde, l’Australie, le Canada, l’Egypte et une grande partie de l’Afrique du Sud.

Il contrôle la route des Indes. La France étend également son empire : 40 ans après la prise d’Alger et faisant suite à une guerre de 15 ans contre Abd El-Kader, elle achève la conquête de l’Algérie en 1871 en réprimant la révolte kabyle. Elle établit des protectorats en Tunisie (1881) et au Maroc (1911).

Les causes de l’expansion coloniale

Les causes et les raisons de colonisation sont nombreuses, elles poussent les européens à étendre leur empire colonial à partir du XIXe siècle : Développement du sentiment national : chaque peuple européen veut montrer qu’il est supérieur aux autres.

  1. Les colonies, un monde dominé
  2. La domination politique

Les colonies françaises sont gouvernées directement par la métropole, avec un gouverneur et des fonctionnaires français. Les protectorats, qui sont est un type de colonie où le système politique de la région colonisée est maintenu, même si sa politique étrangère est placée sous le contrôle de la métropole, conservent un roi indigène, mais il est contrôlé par la métropole.

La France choisit ce modèle. Elle décide de faire adopter sa culture par les élites indigènes ( l’assimilation ) et de limiter les libertés des peuples ( la soumission ). Dans les colonies Françaises, le statut des colonisés est défini dans le Code de l’indigénat, Ils sont considérés comme inférieurs aux colons, ils n’ont pas les mêmes droits politiques et juridiques.

Les dominions britanniques sont gouvernés par les colons eux-mêmes ; la métropole ne dirige plus que leur politique extérieure.

L’exploitation économique

L’exploitation économique des colonies est comme suit : Les colons ou les sociétés européennes s’emparent de meilleures terres agricoles et gèrent des plantations de grande taille. Ils s’approprient les richesses minières et les exploitent pour acheminer les matières premières vers l’Europe.

Ils exploitent la main d’œuvre en contraignant les populations indigènes au travail forcé. Ils construisent des routes, des chemins de fer et des ports, non pour améliorer la vie des populations locales, mais pour acheminer plus facilement leurs marchandises. Ils exportent les produits de leurs industries vers les colonies et imposent aux indigènes leur consommation.

Les artisans locaux sont souvent ruinés par la concurrence des produits industriels européens. Les indigènes doivent payer de nouveaux impôts et souvent fournir des corvées pour les grands travaux.

La diffusion du modèle européen

Les métropoles commencent à construire des hôpitaux et étudier les maladies tropicales. Apres 1900, elles organisent des grandes compagnes de vaccination qui font baisser la mortalité. Une petite partie des enfants sont scolarisés dans les écoles qui sont destinées à former des auxiliaires dociles pour l’administration.

Quelle est la puissance coloniale ?

Les grandes puissances coloniales en 1945, sont : Le Royaume Unis, la France, le Portugal, la Hollande, l’Espagne et l’Italie. La décolonisation commence en Asie dès 1945, et au proche Orient jusqu’en 1955. Définition de décolonisation : Processus par lequel une colonie retrouve son indépendance. Les meilleurs professeurs disponibles QuEst Ce Que La Puissance Qui Dirige La Colonie 4,9 (33 avis) 1 er cours offert ! QuEst Ce Que La Puissance Qui Dirige La Colonie 4,7 (107 avis) 1 er cours offert ! QuEst Ce Que La Puissance Qui Dirige La Colonie 5 (96 avis) 1 er cours offert ! QuEst Ce Que La Puissance Qui Dirige La Colonie 5 (54 avis) 1 er cours offert ! QuEst Ce Que La Puissance Qui Dirige La Colonie 4,9 (33 avis) 1 er cours offert ! QuEst Ce Que La Puissance Qui Dirige La Colonie 4,7 (107 avis) 1 er cours offert ! QuEst Ce Que La Puissance Qui Dirige La Colonie 5 (96 avis) 1 er cours offert ! QuEst Ce Que La Puissance Qui Dirige La Colonie 5 (54 avis) 1 er cours offert ! C’est parti

Qui dirige les colonies d’Afrique ?

1895 – Fondation de l’Afrique occidentale française – Un vaste territoire place les colonies sous l’autorité d’un gouverneur. Cette fédération (AOF) regroupe, en plusieurs étapes, la Mauritanie, le Sénégal, le Soudan français (devenu Mali), la Guinée, la Côte d’Ivoire, le Niger, la Haute-Volta (devenue Burkina Faso), le Togo et le Dahomey (devenu Bénin).

Qu’est-ce qu’une puissance colonisatrice ?

Dfinition du colonialisme – Etymologie : du latin colonia, venant de colere, cultiver, avec le suffixe -isme, servant former des mots correspondant une attitude, un comportement, une doctrine, un dogme, une idologie ou une thorie. Etymologiquement une colonie est une population qui s’installe sur une terre lointaine pour y cultiver la terre et pratiquer son culte.

  1. Le colonialisme est une doctrine politique qui prconise ou cherche justifier l’ exploitation d’une colonie, d’un territoire ou d’un Etat par un Etat tranger.
  2. La souverainet que le pays colonisateur exerce sur sa colonie se traduit par une domination politique (mise en place d’une administration, d’un gouverneur.), militaire et une exploitation conomique au dtriment des populations locales.

L’expansion des pays colonisateurs s’effectue sur des territoires moins dvelopps ou militairement plus faibles. Les motivations du colonialisme peuvent tre varies :

Accaparer des ressources naturelles, des matires premires. S’assurer de nouveaux dbouchs en cas de surproduction. Disposer d’un espace de peuplement, lorsque le pays colonisateur apparat trop troit. Contrler des routes commerciales et assurer leur scurit, Empcher l’expansion de puissances concurrentes. Disposer de bases militaires avances des emplacements stratgiques, Accomplir une “mission civilisatrice” (voir ci-dessous).

Les grandes puissances coloniales comme la France, l’Angleterre, la Belgique, l’Espagne, le Portugal ont longtemps considr qu’il tait de leur devoir, en tant que pays civiliss de race blanche, d’aller “apporter la civilisation des races infrieures”,

Depuis la Seconde Guerre Mondiale, le colonialisme est peru ngativement car il s’oppose au droit des peuples disposer d’eux-mmes, Le colonialisme antique, grec notamment, se distingue du colonialisme moderne (depuis le XVIe sicle) par un essaimage de colonies autonomes, mais porteuses de la culture de la mtropole, alors que dans ce dernier l’exploitation de la colonie se fait surtout au profit de la mtropole.

Le colonialisme est une forme d’ expansionnisme et d’ imprialisme,

>>> Terme connexe : Expansionnisme >>> Terme connexe : Imprialisme >>> Terme connexe : Ngritude >>> Terme connexe : Nocolonialisme >>> Terme connexe : Protectorat >>> Terme connexe : Suprmacisme >>> Bibliographie : Colonialisme / Colonisation >>> Citations : Colonialisme >>> Citations : Colonie

Accueil Dictionnaire Haut de page

Quels sont les deux puissances coloniales ?

Jusqu’au XIX e siècle, l’Espagne et le Portugal possèdent les plus grands empires coloniaux. D’autres puissances européennes se lancent ensuite dans les conquêtes : la France et le Royaume-Uni détrônent peu à peu l’Espagne et le Portugal, à la suite de l’indépendance des pays d’Amérique du Sud.

Quels sont les trois puissances coloniales ?

La décolonisation – Événements historiques de la construction européenne (1945-2009) – CVCE Website La décolonisation Les grandes puissances coloniales européennes (France, Royaume-Uni, Pays-Bas et Belgique) sortent affaiblies et ruinées de la Seconde Guerre mondiale.

Ainsi, en 1945, ce sont deux nouvelles superpuissances, les États-Unis et l’Union soviétique, qui dominent la scène internationale et qui vont soutenir le processus de décolonisation. La première vague de décolonisation coïncide donc avec les années de la Guerre froide. L’URSS et la Chine continentale, n’hésitent pas à apporter une aide précieuse à bon nombre de mouvements de libération nationale dans l’espoir d’affaiblir le camp occidental et d’attirer vers eux ces nouveaux États.

Les peuples colonisés, conscients du nouveau contexte international favorable qui s’offre à eux, se lancent dans la lutte pour leur indépendance. Cette émancipation des colonies se fera pour les uns par la négociation, pour les autres par la force. La décolonisation pacifique : Le cas de l’Inde Les campagnes de désobéissance civile, que Gandhi a menées en Inde pendant l’entre-deux-guerres, ont exaspéré la Grande-Bretagne.

  1. Pays pauvre mais très peuplé, l’Inde entend en effet jouer un rôle mondial en se faisant le chantre de l’anticolonialisme neutraliste.
  2. Mais au sortir de la Seconde Guerre mondiale, le gouvernement britannique n’a plus les moyens d’affronter une nouvelle guerre coloniale.
  3. Il finit donc par concéder l’indépendance au sous-continent indien en août 1947, non sans que le pays subisse une partition et voit la naissance d’un nouvel État, le Pakistan.

La République de l’Inde est proclamée en janvier 1950, une fois la Constitution élaborée, mais elle demeure membre du Commonwealth britannique. La décolonisation armée : L’Indochine et l’Algérie En Asie du Sud-Est, la France croit pouvoir reconquérir le Viêt-nam, où ses troupes combattent le Viet Minh – la Ligue communiste pour l’indépendance du Viêt-nam – depuis 1948 mais ses stratèges prédisent une guerre longue et coûteuse en vies humaines.

  • Aussi, pour justifier cette guerre coloniale devant l’opinion publique mondiale en général et du gouvernement américain en particulier, elle la définit davantage comme une lutte anticommuniste que comme une guerre coloniale.
  • Ainsi, dès 1950, les États-Unis se déclarent prêts à aider matériellement l’effort de guerre français par la fourniture d’armements.

Mais la position française en Indochine ne fait que s’effriter. Après la reddition catastrophique du 7 mai 1954 de sa forteresse de Dien-Bien-Phu, la France réalise qu’elle ne peut plus poursuivre cette guerre lointaine et onéreuse au seul nom de la lutte anticommuniste.

La France accepte alors les conclusions de la conférence de Genève qui consacre l’indépendance de la péninsule indochinoise. Et tandis que le Nord du Viêt-nam passe sous le contrôle communiste du leader Hô Chi Minh, une dictature nationaliste s’installe au Sud. Aussitôt délestée de la poudrière indochinoise, la France perd une partie importante de son prestige colonial, ce qui ne fait que renforcer davantage les mouvements indépendantistes qui agitent déjà ses possessions d’Afrique du Nord.

Mais contrairement à la France, les Américains n’acceptent pas les résultats de la conférence de Genève et restent partisans de l’indépendance du Viêt-nam du Sud. La France doit également affronter une grave crise en Afrique du Nord qui débute en Algérie avec le soulèvement du Front de libération nationale en 1954.

  1. La guerre se répercute ensuite au Maroc et en Tunisie et finit par menacer le régime républicain en France même.
  2. Les Protectorats du Maroc et de Tunisie se voient accorder leur indépendance sans combat en mars 1956.
  3. En Algérie, par contre, l’existence d’une forte minorité de colons européens farouchement opposés à la création d’une République algérienne musulmane empêche l’émergence de toute solution à l’amiable.

Le pays étant constitué en départements, il est en effet considéré comme une partie inaliénable du territoire national. Et ce n’est qu’à la fin d’une douloureuse guerre de huit ans – qui va de l’insurrection de 1954 aux accords d’Évian de mars 1962 – que l’Algérie devient un État indépendant.

Plus de 800.000 colons européens quittent alors précipitamment l’Algérie et se réfugient en France. La guerre d’Algérie cause à la France de sérieuses difficultés et risque de se transformer en guerre civile. Elle entraîne une crise du régime marquée par la chute de la IVème République et le retour au pouvoir du général de Gaulle en 1958 décidé à restaurer l’unité nationale.

Finalement libérés de la domination coloniale, un grand nombre de pays d’Asie et d’Afrique, nouvellement indépendants, refusent de devenir des alignés des grandes puissances et tentent de faire valoir leurs intérêts communs, au-delà des clivages opposant le bloc communiste et le bloc occidental.

See also:  QuEst-Ce Que C'Est Quand J'Ai Mal à La Gorge Quand J'Avale?

Pourquoi la colonisation est une lutte entre puissance ?

Pourquoi la colonisation ? – Maxicours > > > Pourquoi la colonisation ? 1. Le prétexte : la mission civilisatrice Influencés par des « sciences » nouvelles (comme le « racisme scientifique » théorisé entre autres par le français Gobineau : Essai sur l’inégalité des races humaines, 1853) et par une incontestable supériorité technologique, les Européens sont persuadés de la supériorité de leur civilisation. Des ouvrages tentent ainsi de démontrer les inégalités de race avec la race blanche (indo-européenne) au sommet de la pyramide de l’intelligence et du développement (ces idées sont tellement communes que même des articles de dictionnaire comme ceux du Larousse reproduisent ces idées). Certains européens évoquent alors la nécessité de transmettre cette « lumière » de civilisation pour les pays restés « dans les ténèbres ». L’économiste Paul Leroy-Beaulieu écrit ainsi en 1889 que les non-occidentaux sont de « vrais enfants débiles » ; Rudyard Kipling parle lui de « fardeau de l’homme blanc ». Quel serait ce fardeau ? Apporter les progrès scientifiques, culturels, médicaux, économiques à des pays ou des régions qui ne les connaissent pas. Certains occidentaux croient réellement à cette mission : on peut citer l’exemple du docteur Albert Schweitzer, médecin alsacien qui fonde un hôpital à Lambaréné en 1913 (prix Nobel de la paix en 1952). Mais dans la plupart des cas, cet argument civilisateur est surtout un moyen de se donner bonne conscience.2. La pression démographique et économique Dans les années 1830, l’Europe entre dans la transition démographique, La population augmente alors considérablement (elle double quasiment pendant le XIX e siècle). Ce phénomène a deux conséquences : l’émigration vers les « pays neufs » (États-Unis, Canada, Australie, Nouvelle-Zélande, etc. : plus de quarante millions d’Européens font ce type de voyage de 1800 à 1913) et une volonté d’expansion territoriale. L’Europe est aussi la première puissance économique mondiale, C’est le continent qui a connu en premier l’industrialisation. Face à des marchés qui saturent, les usines européennes cherchent de nouveaux débouchés et des matières premières pour leurs produits. Coloniser est donc aussi un moyen de renforcer la puissance et le dynamisme économique du pays,3. Des rivalités nationales en Europe La colonisation s’inscrit aussi dans un contexte nationaliste, C’est tout à fait visible lors de la course vers les colonies qui s’engage entre les puissances européennes dans les années 1870, surtout en Afrique. En France par exemple, les colonies vont être vues comme un moyen de compenser la perte de l’Alsace-Lorraine. L’Angleterre trouve un élément de puissance politique et économique indéniable dans son immense empire. Les pays européens partis plus tard dans la colonisation vont aussi réclamer comme le dit l’Allemagne « une place au soleil ». Certains territoires vont faire parfois l’objet d’une lutte féroce entre Européens (le contrôle de Fachoda, modeste poste militaire au Soudan, entraîne presque la France et l’Angleterre dans une guerre en 1899).4. Une époque de découvertes et de mission L’époque voit aussi fleurir partout en Europe des sociétés de géographie qui s’intéressent au monde. Les missions d’exploration sont nombreuses (Stanley et Livingstone pour les sources du Nil par exemple) et chaque découverte contribue à asseoir le prestige de l’État qui en est l’auteur, L’Afrique est ainsi traversée de part et d’autre par des missions d’exploration ; c’est aussi le cas des zones polaires. L’Eglise enfin, voit dans ces nouveaux territoires un vivier d’âmes à convertir (surtout par rapport à une Europe qui se déchristianise). Il y a ainsi de nombreuses missions de conversion des peuples africains menées par des catholiques ou des protestants. Historiquement, ces missions ont parfois précédé les explorations. L’essentiel Les Européens justifient la colonisation par le souci de diffuser leur civilisation qu’ils considèrent comme supérieure au reste du monde. Mais les causes du fait colonial sont en fait très diverses : économiques (recherche de débouchés et de matières premières), religieuses (convertir de nouveaux chrétiens), démographiques et surtout politiques (concurrence entre les nations). Vous avez déjà mis une note à ce cours. Découvrez les autres cours offerts par Maxicours ! Comment as-tu trouvé ce cours ? Évalue ce cours ! Nous sommes désolés que ce cours ne te soit pas utile N’hésite pas à nous écrire pour nous faire part de tes suggestions d’amélioration Puisque tu as trouvé ce cours utile Je partage à mes amis QuEst Ce Que La Puissance Qui Dirige La Colonie

6 j/7 de 17 h à 20 h Par chat, audio, vidéo Sur les matières principales

Fiches, vidéos de cours Exercices & corrigés Modules de révisions Bac et Brevet

Coach virtuel Quiz interactifs Planning de révision

Suivi de la progression Score d’assiduité Un compte Parent

: Pourquoi la colonisation ? – Maxicours

Qui domine la société dans les colonies ?

Comment fonctionne une société coloniale et quels sont les rapports entre ses habitants ? – L’Algérie devient une colonie française en 1830, Son statut est particulier, car elle est divisée en trois départements (les provinces d’Alger, d’Oran et de Constantine) et elle était considérée comme faisant partie intégrante du territoire français,

Des colons français arrivent par bateau et s’installent en Algérie pour exploiter les terres, développer l’agriculture et créer des villages. Cette population de colons est chrétienne. Mais la majorité de la population est algérienne et musulmane. Cela peut créer des tensions entre les colons et les algériens.

La population de colons domine l’ensemble de la société coloniale. Elle est à l’origine de la construction de nouveaux bâtiments à Alger, de nouveaux quartiers européens et de la transformation du port. Les colons mettent également en place des lois, et notamment le Code de l’Indigénat, qui sanctionnait de façon très dure les populations indigènes (populations originaires d’un territoire), y compris pour de petits méfaits.

Qui gère les colonies de vacances ?

Les “Colos apprenantes”, qu’est-ce que c’est ? – Les “Colos apprenantes” sont proposées par les organisateurs de colonies de vacances : association d’éducation populaire, collectivité territoriale, structure privée, comité d’entreprise. Elles bénéficient d’un label délivré par l’État qui garantit des bons niveaux de qualité de l’offre éducative et des conditions de sécurité assurées par un encadrement qualifié et expérimenté.

Les “Colos apprenantes” proposent des activités enrichissantes dans des domaines variés : arts et culture, sciences et numérique, développement durable et transition écologique, sports notamment activités de pleine nature, communication et médias, langues étrangères et régionales, alimentation et santé.

Ces activités offrent la possibilité aux enfants et aux jeunes de renforcer savoirs et compétences dans un cadre ludique tout en vivant des expériences collectives et en découvrant des patrimoines culturel et naturel souvent exceptionnels. Les Colos apprenantes poursuivent un triple objectif :

  • social, en favorisant le départ en vacances de mineurs notamment de milieux modestes et en rendant possibles les rencontres entre pairs de différents horizons ;
  • éducatif, en permettant aux participants d’acquérir ou de consolider des connaissances et des compétences par des démarches et des méthodes d’éducation populaire assurant un haut niveau de qualité éducative ;
  • culturel, par la découverte de territoires et d’activités proposées dans le cadre sécurisé des accueils collectifs de mineurs au sein desquels ces derniers apprennent les règles de la vie en commun et partagent des valeurs de tolérance et de laïcité.

Qui colonise les USA ?

Histoire sociolinguistique des États-Unis

Les premiers navigateurs européens qui abordèrent les côtes du continent nord-américain furent les Italiens Jean Cabot et Sébastien Cabot (1497). Voyageant au service de Henry VII d’Angleterre, ils découvrirent Terre-Neuve et explorèrent les côtes du Labrador et de la Nouvelle-Angleterre. L’Espagnol Juan Ponce de León découvrit la Floride en 1513. L’Italien Jean de Verrazano (1524), voyageant pour le compte de François I er, explora les côtes atlantiques de la Caroline du Sud jusqu’au Maine; puis le Français Jacques Cartier (1534) découvrit l’estuaire du Saint-Laurent. Tous ces navigateurs étaient à la recherche d’une route maritime par le nord vers les Indes et la Chine. La colonisation de l’Amérique du Nord par les Européens commença dès la fin du XVI e siècle. Au cours des XVII e et XVIII e siècles, elle était menée essentiellement par trois pays, l’ Espagne, la France et l’ Angleterre, mais également, dans une moindre mesure, par la Hollande et la Suède, L’Espagne allait coloniser la partie sud de l’Amérique du Nord, ainsi que l’Amérique centrale, les Antilles et une grande partie de l’Amérique du Sud. La France allait occuper durant plus de deux siècles l’Acadie, le Canada et la Louisiane, pendant que les Britanniques contrôlaient la Nouvelle-Angleterre et la partie septentrionale de l’île de Terre-Neuve.

Quel est le plus grand colonisateur du monde ?

L’Empire colonial britannique – Au XVII e siècle, le Royaume-Uni devient la plus grande puissance coloniale, Les Britanniques établissent des colonies dans la partie est de l’Amérique du Nord. Ils chassent et massacrent les populations sur place, convaincus d’accomplir la volonté de Dieu.

Quel est le pays qui a colonisé la France ?

Économie

Une fois l’armistice de juin 1940 signé, l’occupant s’organise pour mettre l’économie française au service de l’effort de guerre nazi. Quelque 1 100 administrateurs allemands seront mobilisés à cette fin. Article réservé aux abonnés QuEst Ce Que La Puissance Qui Dirige La Colonie Pendant quatre ans, de l’été 1940 à l’été 1944, la France vaincue a été gérée comme une colonie par l’Allemagne. On ne le dit jamais comme cela parce que c’était indicible à l’époque. Elle-même “empire” colonial, avec ce que cela supposait de condescendance à l’égard des colonisés, la France ne l’aurait pas supporté.

Pétain et le régime de Vichy étaient là pour entretenir l’illusion d’une souveraineté. Puis le général de Gaulle sut faire oublier aux Français par quels abaissements ils venaient de passer. Pendant quatre ans, donc, l’Allemagne nazie géra la France neutralisée comme une colonie dont les productions, les matières premières et la force de travail devaient alimenter l’effort de guerre allemand.

Elle le fit plutôt habilement : l’occupant réussit, à partir de 1942, à accaparer la moitié environ de la production française. Au-delà de la curiosité qui reste vive pour cette période, malgré les soixante-dix ans passés, il est intéressant de rappeler ce que furent les mécanismes de cet asservissement, alors que la France d’aujourd’hui s’inquiète sourdement de ce que son affaiblissement économique relatif pourrait lui faire perdre de souveraineté économique.

PILLER LA FRANCE Pour piller la France des années noires, il ne fut pas nécessaire de braquer un revolver sur la tempe de chaque patron et sur chaque employé. L’occupant commença par ouvrir un gros compte en banque gagé sur l’économie française. Pas de longues discussions sur des réparations, comme celles qu’on exigea de l’Allemagne après 1914-1918, ou sur une indemnité de guerre comme celle que la France lui paya si aisément après sa défaite de 1871.

La chasse à l’or et aux devises fortes fut acharnée, mais pas centrale. Ce qu’exigea tout simplement le négociateur allemand à la Commission d’armistice (il n’y eut jamais de traité de paix pendant ces quatre années), ce fut une énorme indemnité quotidienne en francs à verser par l’Etat français à compter du 25 juin 1940 sur le compte des Reichskreditkassen à la Banque de France.

  • Le prétexte : l’entretien des troupes d’occupation.
  • En fait, la somme exigée doublait pratiquement les dépenses de l’Etat français.
  • D’où d’ailleurs un risque d’inflation dont les Allemands, déjà très attentifs à la valeur de la monnaie, avaient pleinement conscience, exigeant de Vichy une politique de contrôle des prix et des salaires pour le contenir.
See also:  QuEst Ce Qui Est Plus Dur Que Le Diamant?

Politique dont ils s’affranchirent bien entendu en ce qui les concernait. Il vous reste 70.05% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés. Vous pouvez lire Le Monde sur un seul appareil à la fois Ce message s’affichera sur l’autre appareil.

Parce qu’une autre personne (ou vous) est en train de lire Le Monde avec ce compte sur un autre appareil. Vous ne pouvez lire Le Monde que sur un seul appareil à la fois (ordinateur, téléphone ou tablette). Comment ne plus voir ce message ? En cliquant sur « » et en vous assurant que vous êtes la seule personne à consulter Le Monde avec ce compte. Que se passera-t-il si vous continuez à lire ici ? Ce message s’affichera sur l’autre appareil. Ce dernier restera connecté avec ce compte. Y a-t-il d’autres limites ? Non. Vous pouvez vous connecter avec votre compte sur autant d’appareils que vous le souhaitez, mais en les utilisant à des moments différents. Vous ignorez qui est l’autre personne ? Nous vous conseillons de modifier votre mot de passe,

Lecture restreinte Votre abonnement n’autorise pas la lecture de cet article Pour plus d’informations, merci de contacter notre service commercial.

Quelle puissance européenne possède des colonies ?

Les grands empires coloniaux. Au 19 e siècle, plusieurs puissances européennes se sont lancées dans la colonisation. Ce fut le cas pour l’Angleterre, la France, l’Allemagne, la Belgique et la Hollande.

Quels sont les 5 puissances coloniales ?

L’Europe dans le monde au XVIIIe siècle – 4ème – Cours – Histoire – PDF à imprimer L’Europe dans le monde au XVIIIe siècle – 4ème – Cours – Histoire

  • Comment l’Europe exerce-t-elle sa domination au XVIIIe siècle ?
  • Quels sont les empires coloniaux européens et les grands courants d’échange mondiaux ?
  • Comment le commerce maritime transforme-t-il les villes européennes ?
  • Comment se manifeste la présence européenne dans le monde au début du XVIIIème siècle ?

Je me repère dans l’espace et dans le temps Au XVIIIe siècle, les grandes puissances Européennes (France, Angleterre, Provinces Unies, Espagne et Portugal) étendent leur puissance coloniale en Amérique, en Afrique et en Asie.

Date Évènement
1664 Création de la Compagnie française des Indes Orientales
1686 Chandernagor (Inde) devient un comptoir français.
1689 Glorieuse Révolution » : l’Angleterre devient une monarchie parlementaire
1697 Saint-Domingue (Antilles) devient une colonie française
1716 Autorisation royale pour les ports de Nantes, Rouen et Bordeaux de faire commerce d’esclaves
1718 Fondation de La Nouvelle-Orléans par les Français

ul>

  • Définitions :
  • Un produit manufacturé : un produit transformé par l’industrie.
  • Le commerce triangulaire : le commerce pratiqué par les navires européens entre l’Afrique, l’Amérique et l’Europe.
  • Les Indiennes : (synonyme cotonnade) : les toiles de coton peintes ou imprimées.
  • Une colonie : un territoire occupé, administré et exploité par un pays étranger.
  • Un comptoir : un établissement commercial établi dans un pays étranger.
    1. L’Europe dans le monde
    2. Les puissances d’Europe et leurs colonies

    Le Royaume de Grande-Bretagne, le Royaume de France, le Royaume d’Espagne, les Provinces Unies (actuelle Hollande) et le Portugal sontles grandes puissances européennes qui étendent leur empire colonial au début du XVIIIe siècle. Au centre et à l’est de l’Europe, trois grands Etats s’affirment : l’empire d’Autriche, la Prusse et la Russie,

    Tandis que l’Empire ottoman est en déclin. Au XVIIIème siècle, les Etats européens possèdent beaucoup de colonies et de nouveaux comptoirs : ü L’Espagne occupe la plus grande partie de l’Amérique latine à l’exception du Brésil, aux mains du Portugal. ü L’Angleterre a des colonies en Amérique du Nord, en Amérique du Sud (Guyane), en Afrique (Guinée) et des comptoirs en Inde.

    C’est la première puissance maritime et commerciale. ü La France est présente en Amérique du Nord (elle cède d’ailleurs des colonies à l’Angleterre au début du XVIIIe siècle), aux Antilles, en Amérique du Sud (Guyane), en Afrique (Sénégal), dans l’Océan pacifique (Ile Maurice), et en Asie (Pondichéry en Inde).

    L’Europe au cœur du commerce mondial

    Au XVIII e siècle, le commerce européen est de plus en plus important avec les colonies d’Amérique, Ce commerce s’exerce de deux manières : ü Le commerce des produits manufacturés : un échange direct de marchandises (produits manufacturés, transportés par les navires européens, contres des produits tropicaux (sucre, café, tabac, coton)).

    Ce commerce est réalisé principalement avec l’Inde et l’Amérique du Nord. ü Le commerce triangulaire : Il consiste à échanger en Afrique des produits européens (alcool, armes, etc.) contre des esclaves, puis à apporter ces esclaves comme main d’œuvre dans les colonies d’Amérique (Antilles). Les marchands apportent ensuite en Europe les produits issus des plantations des colonies (sucre, cacao, etc.) Les Européens font aussi du commerce avec l’Asie en passant par le sud de l’Afrique,

    Ils cherchent des cotonnades d’Inde ( les Indiennes ), des soieries, des épices. L’ancienne route méditerranéenne vers le Proche-Orient est encore empruntée par les flottes des ports d’Italie et du Sud de l’Europe.

    1. L’essor du commerce avec les colonies a de nombreuses conséquences économiques et sociales en Europe :
    2. ü Les grands marchands s’enrichissent et les villes portuaires de l’Atlantique se développent.
    3. ü Les ports européens connaissent un développement considérable ; en particulier les ports de Londres et Liverpool en Grande Bretagne, de Nantes et de Bordeaux en France, et d’Amsterdam aux Provinces Unies.
    4. ü Une très riche et influente bourgeoisie apparaît, constituée de négociants, d’armateurs et de banquiers avec de nouvelles habitudes de consommation grâce aux produits coloniaux (thé, café, chocolat, etc.)
    5. ü La domination des mers est le nouveau symbole de puissance pour les puissances européennes.
    6. rtf
    7. pdf

    Autres ressources liées au sujet : L’Europe dans le monde au XVIIIe siècle – 4ème – Cours – Histoire – PDF à imprimer

    Quel pays qui a colonisé ?

    Territoires colonisés – Les empires coloniaux établis par des européens sont en particulier :

    Empire colonial britannique ;

    colonies anglaises d’Amérique du Nord ;

    Empire colonial français ;

    Colonisation française aux XIXe et XXe siècles ou Second empire colonial français ;

    Empires coloniaux espagnol et portugais

    Les autres pays européens ayant colonisé des grands territoires sont la Belgique ( empire colonial belge ), les Pays-Bas ( Empire colonial néerlandais ), le Danemark ( Empire colonial danois ), la Norvège ( Empire colonial norvégien ), la Suède ( Empire colonial suédois ), l’ Allemagne ( Empire colonial allemand ) et l’ Italie ( Empire colonial italien ).

    Quelle est la puissance rivale de la France ?

    L’Allemagne est-elle vraiment plus forte que la France ? > Par Kevin COMTE Publié le 21/06/2017 à 17h58 L’Allemagne est le pays le plus excédentaire au monde, devant la Chine. En 2016, son solde courant atteignait 289 milliards de dollars, contre 196 milliards pour la Chine et 188 milliards pour le Japon. Comparativement, la France est dans le rouge, à -53 milliards de dollars.

    • Mieux encore, le solde des comptes publics est ressorti en 2016 à près de 24 milliards d’euros, un record depuis la réunification.
    • Cela représente 0,8 % du PIB.
    • En France, ce même solde est là encore négatif, à -3,4 % du PIB.
    • Cela veut dire trois choses, explique Alexandre Mirlicourtois, directeur de la conjoncture de Xerfi.

    Premier élément, l’Allemagne va revenir en dessous des 60 % de dettes dès 2019. Tout aussi important, le pays dirigé par Angela Merkel depuis 2005 est particulièrement bien armé pour mener une politique contracyclique en cas de récession mondiale. Enfin, l’Allemagne est en capacité de réaliser de grands investissements stratégiques, un atout supplémentaire pour son futur.

    • Dans ces conditions, difficile d’imaginer la France comme véritable rivale de l’Allemagne.
    • L’hexagone a encore beaucoup de chemin à parcourir pour espérer, un jour, atteindre les mêmes résultats.
    • Dans ces conditions, difficile d’imaginer la France comme véritable rivale de l’Allemagne.
    • L’hexagone a encore beaucoup de chemin à parcourir pour espérer, un jour, atteindre les mêmes résultats.

    © Xerfi Recevez nos dernières news Tous les jours, la sélection des principales infos de la journée. A lire aussi D’autres articles qui pourraient vous intéresser : L’Allemagne est-elle vraiment plus forte que la France ?

    Quels sont les 2 types de colonies ?

    Le contrôle des colonies – Les métropoles envoient des fonctionnaires gérer les territoires colonisés qui sont sous la domination d’ un gouverneur. Les statuts de ces colonies sont variés :

    Dans certains territoires, la métropole prend le contrôle total sur la colonie. Il s’agit d’une ” administration directe”, comme en Algérie. Dans les protectorats, les indigènes gardent leur administration. Ils dépendent néanmoins de la métropole pour les décisions économiques ou de politique étrangère. C’est le cas du Maroc et de l’Inde. Enfin, dans les dominions, qui sont des colonies britanniques (Canada, Australie), ce sont les colons eux-mêmes qui gèrent la colonie, mais la métropole garde le contrôle des affaires extérieures.

    Le mode de colonisation est aussi varié :

    Les colonies de peuplement sont des colonies dans lesquelles sont installés de nombreux colons. Les colonies d’exploitation ne sont utilisées que pour l’exploitation de matières premières, le nombre de colons y est plus faible.

    Enfin, le rapport que les métropoles entretiennent avec les populations change aussi en fonction des métropoles :

    Les Français veulent assimiler les populations indigènes, c’est-à-dire leur imposer la culture française. La France rédige un Code de l’indigénat, Les Britanniques s’appuient davantage sur les élites locales et respectent les coutumes locales. On parle de politique d’association.

    Le Code de l’indigénat est un ensemble de règles juridiques imposées aux indigènes qui reconnaît la domination des colons sur les indigènes jugés inférieurs. Le code de l’indigénat prévoit des sanctions plus lourdes pour les indigènes, l’obligation de se soumettre aux travaux forcés, l’interdiction de se déplacer la nuit, etc. B

    Quel est l’objectif de la colonisation ?

    Des intérêts économiques – La colonisation est avant tout économique. Les colonies sont une source de matières premières utilisées ensuite dans l’industrie française. Elles constituent également des marchés pour vendre les produits français. Enfin, leurs terres peuvent être cultivées.

    • Pour la France, la colonisation sert d’abord à se procurer les matières premières nécessaires à son industrie, à un coût modéré.
    • Ainsi, elle ne dépend pas d’autres pays.
    • La France utilise les céréales d’Algérie.
    • Elle exploite également le riz et le charbon d’Indochine.
    • L’exploitation économique des colonies est le plus souvent confiée à des compagnies concessionnaires pour de longues durées, allant jusqu’à 30 ans.

    Ces compagnies sont des entreprises privées ayant obtenu de l’État le droit d’exploiter un territoire ou une richesse naturelle en échange du paiement d’une redevance. La colonisation permet également de créer des débouchés pour les produits français. QuEst Ce Que La Puissance Qui Dirige La Colonie

    Qui est le plus grand résistant africain ?

    Samory Touré
    Samory Touré, le Coran entre les mains
    Titre
    Empereur du Wassoulou
    1878 – 29 septembre 1898 ( 20 ans )
    Biographie
    Date de naissance 1830
    Lieu de naissance Miniambaladougou (actuelle Guinée )
    Date de décès 2 juin 1900
    Lieu de décès Ndjolé (actuel Gabon, AEF )
    Nationalité Wassoulou
    Père Lanfia Touré
    Mère Massona Camara
    Fratrie Keme Brema, Lancei
    Enfants Djaoulé Kramo, Sarankémory, etc.
    Entourage Morifindjan
    Profession Almamy
    Religion Islam
    modifier

    Almamy Samory Touré ou Samori Touré, né vers 1830 à Miniambaladougou, dans l’actuelle république de Guinée, et mort le 2 juin 1900 à Ndjolé au Gabon, Il est le fondateur de l’ empire Wassoulou, un empire éphémère qui s’étendait de Siguiri et des régions méridionales de l’actuel Mali jusqu’aux régions forestières de la Moyenne Guinée, autour des deux grandes capitales: Kankan et Bissandougou,

    Celui-ci s’effondra en 1898, Luttant militairement contre la pénétration française et britannique en Afrique occidentale pendant près de vingt ans, Samory Touré est considéré comme le dernier grand chef noir indépendant de l’ Afrique de l’Ouest et l’un des plus grands résistants africains à la pénétration coloniale, à la fin du XIX e siècle,

    Son arrestation marque l’achèvement de la conquête de l’Afrique de l’Ouest,

    Pourquoi les français ont colonisé l’Afrique ?

    La France coloniale La France coloniale La colonisation se définit par l’annexion d’un territoire par une force étrangère à des fins politiques et économiques. Cette action représente l’un des faits indéniables de l’histoire du monde, et se développa sous une forme accrue avec l’expansion européenne dès le XVe siècle.

    • La France participe graduellement à cette conquête du monde, jusqu’à devenir à la fin du XIXe siècle le deuxième empire colonisateur derrière le Royaume-Uni.
    • Ce qui distingue la France des autres puissances, c’est son approche colonisatrice.
    • Non seulement les colons français s’estiment porteurs d’une mission éducatrice, mais ils s’estiment aussi chargés de propager la religion catholique.
    See also:  QuEst Ce Que L'Air Qui Nous Entoure?

    Cela n’empêche pas la France de privilégier également ses intérêts diplomatiques, économiques et commerciaux tout en affirmant son indéniable influence dans le monde. Malgré tout, les avantages économiques restent limités et le commerce avec les colonies restera restreint.

    • L’approche française de la colonisation reste hésitante: l’expansion coloniale ne sera jamais une véritable priorité pour les responsables du pays.
    • La faillite de la première expansion coloniale (1534-1830)
    • Les colonies n’ont pas tout de suite représenté une priorité pour l’état français.
    • Dès 1534, les colons français s’établissent au Canada, participant au commerce de la pêche et tablant sur la découverte de métaux précieux sans que cette dernière tentative n’aboutisse.

    Puis au XVIIe siècle, la France pousse ses ambitions commerciales encore plus loin en occupant les Antilles, notamment la Martinique, la Guadeloupe et Saint-Domingue. Le système économique est basé sur l’esclavage et la traite des noirs afin de développer l’industrie de la canne à sucre ainsi que le tabac.

    1. De même, durant cette même période, les colons français s’installent au Sénégal, en Afrique, dans l’Océan Indien (l’île de la Réunion) et installent quelques comptoirs en Inde.
    2. Un comptoir se définit par l’emménagement d’un commerce, privé ou publique, dans un pays éloigné.
    3. La présence française à l’étranger ne convainc pas, et en février 1763, lors du traité de Paris qui marque la fin des guerres franco-anglaises, la France renonce au Canada et à ses établissements au Sénégal.

    Même si la situation économique des Antilles reste florissante pendant les années qui suivent, la Révolution française et les défaites successives de Napoléon entérinent l’échec colonial français. Les nouvelles prises de pouvoir (1830-1870) La deuxième vague coloniale française débute par la prise de possession d’Alger en 1830.

    Petit à petit, la France conquiert de nouveaux territoires, sans pour autant parvenir à se focaliser sur l’avancée coloniale. Ainsi, l’Algérie sera conquise en 1860, suivie par l’Afrique noire : Gabon, Côte-d’Ivoire, Guinée. Les autorités françaises annexent plusieurs îles dans le Pacifique, comme Tahiti ou la Nouvelle-Calédonie.

    La France tente aussi de s’établir en Asie. Bien que ne parvenant pas à surpasser les anglais en Chine, les français s’établissent en Cochinchine (au sud du Vietnam) et au Cambodge.

    1. En quarante ans, la France se retrouve donc la deuxième puissance coloniale au monde, derrière la Grande-Bretagne, sans pour autant que les colonies ne représentent une priorité pour l’État.
    2. L’expansionnisme (1879-1910)

    Suite à la défaite française face à la Prusse en 1870-1871, le pays reste prudent dans sa politique de colonisation. La colonisation se justifie par la nécessité d’affirmer l’influence française dans le monde, de développer le commerce et d’«éduquer » les populations indigènes.

    1. La première phase expansionniste a lieu au Maghreb, où la conquête rapide de la Tunisie est suivie par une conquête plus graduelle du Maroc.
    2. En Afrique orientale, la France se heurte aux Anglais qui dominent le bassin du Nil.
    3. Cet échec est relativisé par la mainmise sur Madagascar en 1896.
    4. La France continue son expansion en Indochine.

    Le Vietnam rejoint la Cochinchine, le Cambodge et le Laos pour créer en 1887 l’Union indochinoise sous le protectorat français. La gestion des colonies françaises Deux manières de gouverner les colonies s’offrent à l’État français : l’assimilation ou l’association.

    D’un côté, sous l’assimilation, l’administration à Paris dicte les lois qui seront directement exécutées dans les colonies. D’un autre côté, l’association est un système plus souple qui adapte les lois du pays colonisateur aux institutions et coutumes locales. La France applique l’assimilation, même si elle délègue son pouvoir à quatre gouvernements généraux locaux.

    Les populations colonisées restent soumises à l’autorité française et ne sont pas égales aux citoyens français. Malgré la diversité des systèmes administratifs coloniaux, l’État français affirme sa souveraineté.

    • La domination française se reflète aussi au niveau de l’économie, alors même que l’économie des colonies répond aux exigences de la Métropole.
    • La société coloniale
    • L’indigénat, régime administratif spécial s’appliquant à la population native du pays, est caractérisé par l’absence du droit de vote, l’assujettissement à des impôts particuliers et l’absence des libertés essentielles, telles que la liberté d’expression ou d’association.

    De même, la structure coloniale européenne entre en conflit avec la culture et les moeurs locales. Le troc, système économique qui décrit l’échange d’un bien contre un autre, est aboli. Les colons découragent les modes d’existence communautaires. Le système scolaire est utilisé à des fins coloniales, l’éducation représentant un moyen efficace d’infliger le mode de pensée européen.

    1. Les préliminaires à la fin de l’Empire français
    2. À son arrivée au pouvoir en 1936, le Front populaire instaure quelques réformes élargissant l’autonomie des colonies, sans que celles-ci soient réellement respectées.
    3. Les deux éléments qui vont bouleverser l’Empire français sont la crise économique des années 30 et la Seconde Guerre mondiale.

    La conférence de Brazzaville en janvier 1944 témoigne de l’influence de la tendance indépendantiste. Les pays réunis tentent d’élaborer un système administratif qui attribuerait plus de pouvoirs aux peuples indigènes. Ce discours, tout en répondant aux demandes nationalistes, ne leur accorde pourtant pas l’indépendance escomptée.

    • La première victoire nationaliste qui marque l’échec de la France coloniale est la proclamation de l’indépendance du Liban et de la Syrie en 1941 (effective en 1943).
    • Luttes et décolonisation

    Le premier conflit nationaliste sera en Indochine. L’armée française peine à s’imposer face aux indépendantistes communistes. La fin de l’Indochine française sera soldée par la défaite de Dien-Bien-Phu. Les accords de Genève en juillet 1954 affirment l’indépendance des états dans la région et partagent le Vietnam.

    • Cet épisode décrédibilise la France coloniale et motive le Front de Libération Nationale (FLN) qui provoque une insurrection armée en Algérie.
    • La guerre d’Algérie sera notamment responsable de la naissance de la Ve République en France et le pays sera victime d’attentats sur son propre territoire.
    • Les accords d’Évian en 1962 marquent la fin de la guerre et l’indépendance de l’Algérie.

    La décolonisation se déroule sans véritables heurts dans les autres pays : la Tunisie devient indépendante en 1956, les pays d’Afrique noire entre 1960 et 1963. De l’empire français ne subsistent que les plus anciennes colonies qui sont graduellement devenues départements et territoires d’outre-mer (DOM-TOM) : Guyane, Guadeloupe, Réunion, Martinique, Polynésie française, Mayotte, Wallis et Futuna, Saint-Pierre et Miquelon, et Nouvelle-Calédonie.

    Quelle est la plus grande puissance coloniale ?

    L’Empire colonial britannique – Au XVII e siècle, le Royaume-Uni devient la plus grande puissance coloniale, Les Britanniques établissent des colonies dans la partie est de l’Amérique du Nord. Ils chassent et massacrent les populations sur place, convaincus d’accomplir la volonté de Dieu.

    Quels sont les 5 puissances coloniales ?

    L’Europe dans le monde au XVIIIe siècle – 4ème – Cours – Histoire – PDF à imprimer L’Europe dans le monde au XVIIIe siècle – 4ème – Cours – Histoire

    • Comment l’Europe exerce-t-elle sa domination au XVIIIe siècle ?
    • Quels sont les empires coloniaux européens et les grands courants d’échange mondiaux ?
    • Comment le commerce maritime transforme-t-il les villes européennes ?
    • Comment se manifeste la présence européenne dans le monde au début du XVIIIème siècle ?

    Je me repère dans l’espace et dans le temps Au XVIIIe siècle, les grandes puissances Européennes (France, Angleterre, Provinces Unies, Espagne et Portugal) étendent leur puissance coloniale en Amérique, en Afrique et en Asie.

    Date Évènement
    1664 Création de la Compagnie française des Indes Orientales
    1686 Chandernagor (Inde) devient un comptoir français.
    1689 Glorieuse Révolution » : l’Angleterre devient une monarchie parlementaire
    1697 Saint-Domingue (Antilles) devient une colonie française
    1716 Autorisation royale pour les ports de Nantes, Rouen et Bordeaux de faire commerce d’esclaves
    1718 Fondation de La Nouvelle-Orléans par les Français

    ul>

  • Définitions :
  • Un produit manufacturé : un produit transformé par l’industrie.
  • Le commerce triangulaire : le commerce pratiqué par les navires européens entre l’Afrique, l’Amérique et l’Europe.
  • Les Indiennes : (synonyme cotonnade) : les toiles de coton peintes ou imprimées.
  • Une colonie : un territoire occupé, administré et exploité par un pays étranger.
  • Un comptoir : un établissement commercial établi dans un pays étranger.
    1. L’Europe dans le monde
    2. Les puissances d’Europe et leurs colonies

    Le Royaume de Grande-Bretagne, le Royaume de France, le Royaume d’Espagne, les Provinces Unies (actuelle Hollande) et le Portugal sontles grandes puissances européennes qui étendent leur empire colonial au début du XVIIIe siècle. Au centre et à l’est de l’Europe, trois grands Etats s’affirment : l’empire d’Autriche, la Prusse et la Russie,

    1. Tandis que l’Empire ottoman est en déclin.
    2. Au XVIIIème siècle, les Etats européens possèdent beaucoup de colonies et de nouveaux comptoirs : ü L’Espagne occupe la plus grande partie de l’Amérique latine à l’exception du Brésil, aux mains du Portugal.
    3. Ü L’Angleterre a des colonies en Amérique du Nord, en Amérique du Sud (Guyane), en Afrique (Guinée) et des comptoirs en Inde.

    C’est la première puissance maritime et commerciale. ü La France est présente en Amérique du Nord (elle cède d’ailleurs des colonies à l’Angleterre au début du XVIIIe siècle), aux Antilles, en Amérique du Sud (Guyane), en Afrique (Sénégal), dans l’Océan pacifique (Ile Maurice), et en Asie (Pondichéry en Inde).

    L’Europe au cœur du commerce mondial

    Au XVIII e siècle, le commerce européen est de plus en plus important avec les colonies d’Amérique, Ce commerce s’exerce de deux manières : ü Le commerce des produits manufacturés : un échange direct de marchandises (produits manufacturés, transportés par les navires européens, contres des produits tropicaux (sucre, café, tabac, coton)).

    • Ce commerce est réalisé principalement avec l’Inde et l’Amérique du Nord.
    • Ü Le commerce triangulaire : Il consiste à échanger en Afrique des produits européens (alcool, armes, etc.) contre des esclaves, puis à apporter ces esclaves comme main d’œuvre dans les colonies d’Amérique (Antilles).
    • Les marchands apportent ensuite en Europe les produits issus des plantations des colonies (sucre, cacao, etc.) Les Européens font aussi du commerce avec l’Asie en passant par le sud de l’Afrique,

    Ils cherchent des cotonnades d’Inde ( les Indiennes ), des soieries, des épices. L’ancienne route méditerranéenne vers le Proche-Orient est encore empruntée par les flottes des ports d’Italie et du Sud de l’Europe.

    1. L’essor du commerce avec les colonies a de nombreuses conséquences économiques et sociales en Europe :
    2. ü Les grands marchands s’enrichissent et les villes portuaires de l’Atlantique se développent.
    3. ü Les ports européens connaissent un développement considérable ; en particulier les ports de Londres et Liverpool en Grande Bretagne, de Nantes et de Bordeaux en France, et d’Amsterdam aux Provinces Unies.
    4. ü Une très riche et influente bourgeoisie apparaît, constituée de négociants, d’armateurs et de banquiers avec de nouvelles habitudes de consommation grâce aux produits coloniaux (thé, café, chocolat, etc.)
    5. ü La domination des mers est le nouveau symbole de puissance pour les puissances européennes.
    6. rtf
    7. pdf

    Autres ressources liées au sujet : L’Europe dans le monde au XVIIIe siècle – 4ème – Cours – Histoire – PDF à imprimer

    Quel est le plus grand pays colonisateur ?

    Loin devant les Empires grec et romain, l’Empire mongol fut le plus grand de tous les temps.

    Quelle puissance européenne possède des colonies ?

    Les grands empires coloniaux. Au 19 e siècle, plusieurs puissances européennes se sont lancées dans la colonisation. Ce fut le cas pour l’Angleterre, la France, l’Allemagne, la Belgique et la Hollande.