Modern Delhi

Tips, Recommendations, Ideas

QuEst Ce Que L’éTat Ou Province?

PROVINCE : Définition de PROVINCE PROVINCE,n.f. Étendue de pays qui fait partie d’un État et qui comprend plusieurs villes, bourgs, villages, etc., sous un même gouvernement. La France était divisée en provinces. La province de Guyenne, de Normandie, etc.

  1. Les provinces d’un royaume.
  2. Ce prince voyait la plupart de ses provinces au pouvoir de l’ennemi.
  3. Les États, les députés de telle province.
  4. Il se dit, par extension, des Habitants mêmes d’une province.
  5. Cette province était surchargée d’impôts.
  6. Plusieurs provinces se soulevèrent.
  7. En parlant de la France, il se dit, au singulier, par opposition à la Capitale, du Reste du pays.

Gens de province. Noblesse de province. Aller en province. Partir pour la province. Se fixer en province. Demeurer en province. La vie de province. Une ville de province. Il se dit aussi des Habitants des provinces en général. Toute la province en parle. Cet ouvrage a charmé la cour, la ville et la province.

Il a un air de province, se dit d’un Homme venu depuis peu de sa province et qui n’a pas encore pris l’air, les manières, le langage des habitants de la capitale. On dit aussi, familièrement et adjectivement : Il a un air province; Il est très province. On dit encore dans le même sens : Accent de province.

Manières de province. Cela sent la province. Dans l’ancienne circonscription ecclésiastique de la France, Province ecclésiastique, Étendue de la juridiction d’une métropole. Il y avait dix-huit provinces ecclésiastiques dans le royaume. En ce sens on disait aussi Province absolument.

  1. La province de Sens.
  2. Toute la Bourgogne était de la province de Lyon.
  3. La Bretagne était de la province de Tours.
  4. PROVINCE, parmi les Religieux, se dit d’un Certain nombre de monastères soumis à la direction d’un même supérieur, appelé Provincial.
  5. Les cordeliers de la province de France.
  6. Les augustins de la province d’Aquitaine.

En termes d’ Histoire romaine, il désigne un Pays conquis hors de l’Italie, assujetti aux lois romaines et administré par un gouverneur romain. Après la défaite de Persée, la Macédoine fut réduite en province romaine. : PROVINCE : Définition de PROVINCE

C’est quoi l’État province ?

L’État-providence désigne les interventions de l’État dans le domaine social, notamment par le biais d’un système de protection sociale.

Comment connaître sa province ?

Même si l’on habite Lyon ou Marseille, on habite en province. La province, c’est donc la France moins la capitale et sa banlieue.

Quel ce que l’État ?

Nicolas Machiavel fut un des premiers à faire usage du mot stato dans le sens d’ « unité politique d’un peuple qui le double et peut survivre aux allées et venues non seulement des gouvernements mais aussi des formes de gouvernement », L’ État possède une triple signification : sociologique ; organisationnelle ; juridique.

Sur le plan sociologique, c’est alors une population vivant sur un territoire déterminé et soumise à un gouvernement, Cette définition rejoint celle de la première édition du dictionnaire de l’ Académie française de 1696, qui définit l’État comme le « gouvernement d’un peuple vivant sous la domination d’un prince ou en république », ou bien le pays lui-même, c’est-à-dire l’État entendu « pour le pays même qui est sous une telle domination »,

Du point de vue organisationnel, c’est une forme d’organisation que la société utilise pour s’orienter et se gérer. L’État désigne également un ensemble de personnes qui acceptent de s’imposer un ordre sous certaines conditions. Sur le plan juridique, « l’État peut être considéré comme l’ensemble des pouvoirs d’autorité et de contrainte collective que la nation possède sur les citoyens et les individus en vue de faire prévaloir ce qu’on appelle l’intérêt général, et avec une nuance éthique le bien public ou le bien commun »,

Sur le plan juridique et selon le droit international, un État souverain est vu comme délimité par des frontières territoriales établies, à l’intérieur desquelles ses lois s’appliquent à une population permanente, et comme constitué d’ institutions par lesquelles il exerce une autorité et un pouvoir effectif.

La légitimité de cette autorité doit en principe reposer — au moins pour les États se disant démocratiques — sur la souveraineté du peuple ou de la nation, La nation quant à elle ne se confond pas non plus avec l’État, sauf dans le modèle de l’ État-nation,

Pourquoi on dit la province ?

Publié le 25/04/2023 à 07:00, Mis à jour le 25/04/2023 à 12:41 Mélodie En Sous-Sol, 1963, d’Henri Verneuil. www.bridgemanimages.com/Bridgeman Images Le nom donné au territoire national, à l’exclusion de la région parisienne, a évolué au fil des siècles.

«Province», «région», «territoire» Que faut-il dire? C’est un conflit comme il en existe tant d’autres en France. Une France coupée en deux, tel que le fut le pays au XVIe siècle, à la suite de la tentative d’unification par François Ier des régimes de la gabelle, ou au moment de la révocation de l’ édit de Nantes par Louis XIV, en 1685.

Deux événements qui engagèrent les soulèvements provinciaux. Rangées les armes, c’est une bataille d’opinion qui désormais se joue dans l’Hexagone. Peut-on encore appeler l’ensemble du territoire national, à l’exclusion de la région parisienne, la «province»? Pour tenter de répondre à cette épineuse question, qui déchire les familles et sépare les amis, remontons le temps.

  1. Emprunté au latin «provincia», qui désigne une circonscription territoriale gouvernée par un proconsul ou un propréteur, l’administration d’un territoire conquis par les Romains – comme la Gaule -, et par extension une région, un pays ou une contrée, le mot «province» apparaît au XIIe siècle.
  2. En premier lieu, dans un sens tiré du latin chrétien,
See also:  QuEst Ce Que Le Blanc Qui Sort Des Boutons?

Il désigne alors une circonscription ecclésiastique, puis, dès le XIVe siècle, se dit d’une division territoriale du royaume de France. On parle de la province du Poitou, du Bourbonnais, etc. Ainsi que l’explique Bernard Cerquiglini dans Petites chroniques du français (Larousse), la centralisation progressive de l’administration royale sous l’Ancien Régime a donné à la «province» un sens négatif.

Quel est le synonyme de province ?

Région, pays, contrée (vieilli ou région.)

Quelle est la différence entre une province et un territoire ?

1993 : Loi sur le Nunavut – Loi du Parlement du Canada qui prévoit que la partie orientale des Territoires du Nord-Ouest deviendra le Territoire de Nunavut. Cette loi est entrée en vigueur en avril 1999. Différences entre les provinces et les territoires du Canada Les Territoires du Nord-Ouest, le Yukon et le Nunavut sont les trois territoires du Canada.

  1. Situés en très grande partie au nord du 60e parallèle, ils couvrent 40 % du territoire du Canada, mais ne représentent qu’environ 3 % de sa population.
  2. Il existe une nette distinction entre les provinces et les territoires sur le plan constitutionnel.
  3. Alors que les provinces exercent des pouvoirs constitutionnels de plein droit, les territoires ont des pouvoirs délégués sous l’autorité du Parlement du Canada.

Par le passé, le Nord a été essentiellement gouverné par des fonctionnaires du gouvernement fédéral. Cependant, au cours des quelque 40 dernières années, la situation a beaucoup évolué. Des lois fédérales ont établi une assemblée législative et un conseil exécutif dans chacun des territoires, et le gouvernement fédéral leur transfère de plus en plus de pouvoirs semblables à ceux des provinces.

  1. Grâce à ce processus, qu’on appelle parfois « dévolution », la prise de décisions et la reddition de comptes peuvent se faire localement.
  2. En raison des réalités économiques, sociales et démographiques découlant de la situation géographique particulière des territoires, une portion importante de leurs ressources financières proviennent du gouvernement fédéral, qui les verse par un programme de transfert spécial, la formule de financement des territoires,

Ce financement assure aux résidents des territoires l’accès à une gamme de services publics semblables à ceux offerts par les gouvernements provinciaux, et ce, à des niveaux d’imposition comparables. D’autres fédérations, comme l’Australie et l’Inde, ont aussi des territoires dont l’administration est différente de celle des autres entités fédérées.

Quel pays est un État ?

Pays, État et nation : une question de vocabulaire – Un pays est une désignation géographique, une nation désigne le peuple tandis qu’un État désigne les institutions fonctionnant sur un territoire. Certains pays sont des États-nations, par exemple la France ; une nation en particulier est alors dominante.

D’autres États, tels la Chine, l’ Espagne, la Belgique, le Canada ou le Royaume-Uni rassemblent plusieurs nations, ou une partie d’une population formant elle-même une nation. Il convient aussi de mentionner la notion d’ État fédéré ou d’« État dans l’État » : dans ce cas, l’ État fédéral (comme le Canada, la Suisse, l’ Allemagne, la Belgique et les États-Unis ) et l’ État fédéré (la province au Canada, le canton en Suisse, le Land en Allemagne, l’ État aux États-Unis ) se partagent les compétences sur le territoire et la population qu’ils gouvernent conjointement.

Cependant, la politique internationale est le ressort exclusif de l’État fédéral. Le mot « pays » est souvent utilisé dans le langage parlé pour désigner l’État ; cependant le mot « État » a un sens plus précis et est utilisé dans les accords, traités et législations.

Un État souverain est un territoire et une entité politiquement indépendante possédant ses propres gouvernement, administration, lois et armée. La souveraineté est toutefois relative et peut être limitée par les traités conclus, par l’adhésion à un État fédéral ou par le simple jeu de la mondialisation.

Le « pays », lui, est le lieu géographique qui, historiquement parlant, provient d’un peuple partageant les mêmes coutumes sur un territoire précis. Ainsi de la même manière que l’on peut dire que le Royaume-Uni est un pays, on peut dire que l’ Angleterre est une nation.

Quel est l’État de la France ?

La France est un État unitaire, à la fois déconcentré et décentralisé ; régionalisé : des autorités régionales décentralisées bénéficient de certaines compétences normatives et politiques, sous le contrôle de l’État (par exemple, l’Espagne ou l’Italie).

C’est quoi l’État de la France ?

Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre. En France, le mot « État » a deux significations souvent confondues mais en réalité distinctes :

  • « L’État » au sens politique du terme qui désigne l’ensemble des pouvoirs publics de niveau national : pouvoirs législatif, exécutif et judiciaire (c’est en ce sens que le président de la République est le « chef de l’État » puisqu’il veille au bon fonctionnement de ces différents pouvoirs ; c’est également en ce sens que l’État légifère ou qu’il s’engage sur la scène internationale).
  • « L’État » au sens administratif du terme. Pour la comptabilité publique, « l’État » désigne une collectivité publique, c’est-à-dire une personne morale de droit public, qui a une dimension nationale, contrairement aux collectivités territoriales, et qui constitue l’outil administratif dont dispose le pouvoir exécutif incarné par le gouvernement (on dira ainsi que l’État paie des fonctionnaires, finance des projets, passe des contrats, etc.). En tant que collectivité publique, l’État est dirigé par le Premier ministre et les ministres. Son administration est découpée en ministères, Il assure la tutelle d’ établissements publics et dispose d’une fonction publique,
See also:  Comment SCrit Qu'Est Ce Que?

En France, l’État au sens administratif est toujours basé pour l’essentiel sur des principes issus de sa création sous l’ Ancien Régime, En règle générale, les Anglais et les Américains préfèrent utiliser le mot gouvernement qui donne une plus large place au politique alors qu’en France, depuis Vichy, le mot État est systématiquement préféré et s’est pour partie substitué au mot République utilisé antérieurement,, Montesquieu en 1728.

Qui dirige les provinces ?

Dans l’ Antiquité romaine, les provinces sont des régions situées hors d’ Italie, Elles sont dirigées par un magistrat (gouverneur ayant rang de préteur ou de consul ). Les provinces apparaissent pendant les guerres puniques, au moment où la République romaine s’étend hors de la péninsule italienne, et le nombre de provinces romaines ne cesse alors d’augmenter.

  1. À la fin de la République comme sous le Haut Empire, les provinces sont les plus grandes divisions administratives du territoire.
  2. Leur nombre atteint la quarantaine sous les Sévères,
  3. L’empereur Dioclétien, sous la tétrarchie, réforme profondément l’administration territoriale de l’Empire, en multipliant le nombre de provinces et en créant une entité supérieure aux provinces, les diocèses,

Certains gouverneurs sont nommés par l’empereur. D’autres sont nommés par le Sénat, Pour ces dernières, on parle de provinces sénatoriales. Les gouverneurs s’occupent du maintien de l’ordre, du recrutement des soldats et de la justice, Ils détiennent l’ Imperium, c’est-à-dire un pouvoir militaire total sur ses troupes, et le droit de vie et de morts sur ses soldats.

en Gaule romaine :

la Gaule belgique ; la Gaule narbonnaise ; la Gaule aquitaine ; la Gaule lyonnaise ;

la Bretagne romaine ; en Afrique romaine ;

Province d’Afrique ;

en Illyrie et Balkans :

Dalmatie ; Pannonie ; Épire ; la Dacie ;

en Anatolie et Caucase :

Cilicie ; Royaume du Pont ; Bithynie ; Lycie ; Galatie ;

au Proche-Orient

la Judée (province romaine) ;

en Hispanie :

la Lusitanie ;

en Germanie :

la Rhétie ;

Quel est le rôle des provinces ?

La Wallonie compte cinq provinces : le Brabant wallon, le Hainaut, Liège, le Luxembourg et Namur. Les provinces sont des pouvoirs locaux subordonnés : elles exécutent certaines décisions prises par le pouvoir régional, par exemple en matière de tutelle sur les communes en ce qui concerne leurs budgets.

Mais elles exercent également des compétences propres pour des matières relevant de l’intérêt provincial comme l’enseignement, la culture, l’aide sociale ou le patrimoine. Pour exercer leurs missions, les provinces disposent d’une administration provinciale. Chaque province organise sont administration en fonction de ses besoins.

Les élections provinciales se déroulent tous les 6 ans, en même temps que les élections communales. Les organes politiques se composent d’un Conseil, d’un Collège et d’un Gouverneur. Plus d’infos ?

Site des Pouvoirs locaux en Wallonie Association des Provinces wallonnes Sites des Provinces wallonnes :

Province du Brabant wallon Province de Namur Province de Hainaut Province de Liège Province de Luxembourg

Géoportail de la Wallonie Retour aux acteurs et institutions

Comment écrire province ?

Nom de province, de territoire ou d’État dans l’adresse Dans une adresse, on écrit le nom de la province ou du territoire en toutes lettres, entre parenthèses, à côté du nom de la ville.

Comment s’appelle la province de Paris ?

Île-de-France

Île-de-France
Administration
Pays France
Siège du conseil régional Saint-Ouen-sur-Seine
Préfecture Paris

Quels sont les 12 province des Pays-bas ?

Les 12 provinces des Pays – Bas sont le suivantes (voir la carte détaillée): Groningue (Groningen), Frise (Friesland), Drenthe, Flevoland, Hollande du Nord (Noord-Holland), Overijssel, Gueldre (Guelderland), Hollande du Sud (Zuid-Holland), Brabant du Nord (Noord-Brabant), Zélande (Zeeland) et Limbourg (Limburg); la

Quels sont les sept provinces ?

Nom porté par la partie septentrionale des Pays-Bas de 1579 à 1795 (→ histoire des Pays-Bas ). Les Provinces-Unies réunissent les sept provinces calvinistes du Nord (→ Zélande, Hollande, Utrecht, Overijssel, Frise, Groningue et Gueldre ), qui concluent le 23 janvier 1579 l’ Union d’Utrecht consacrant leur sécession par rapport à la couronne espagnole ; elles ne se constituent vraiment en État qu’en 1581, lorsqu’elles votent la déchéance de Philippe II,

Quel est le synonyme du pays ?

État, nation, peuple, puissance, territoire.

Quel est le synonyme de gouvernement ?

1. Action de gouverner un pays. Synonyme : administration, conduite, contrôle, direction.

Quel est l’antonyme de ville ?

Définition ancienne de VILLE s.f. – Habitation d’un peuple assez nombreux, qui est ordinairement fermée de murailles. Le Roy en parlant de Paris sa capitale, l’appelle sa bonne ville de Paris. Cette ville a été demantelée pour sa rebellion. Pour posseder une Cure dans une ville murée, il faut avoir des degrez.

  • Les villes frontieres & maritimes doivent être bien fortifiées.
  • Elles sont en même temps villes de guerre, & villes de commerce.
  • Ville d’ostage, de seureté.
  • Dans les vieilles Coustumes on appelle villes de paix, les villes où il n’étoit pas permis de vuider ses differents que par la Justice, comme a toûjours esté la ville de Paris, par opposition à plusieurs autres où les combats étoient en usage.
See also:  Was Kostet Eine Kugel Eis 2022?

Les villes Imperiales sont celles qui reconnoissent l’Empereur pour Souverain, mais qui ne laissent pas d’être libres & gouvernées par leurs propres Magistrats. VILLE METROPOLITAINE, est celle où est le Siege d’un Primat, ou d’un Archevêque. Ville Episcopale, celle où est le Siege d’un Evêque.

VILLE, signifie quelquefois une partie d’une grande ville. La vieille ville, la ville neuve. A Paris il y a Ville, Cité, & Université. La ville neuve St. Honoré, la ville neuve sur gravois, la ville l’Evêque. VILLE, a signifié autrefois proprement un village. Ville-Juive, ville-taneuse, ville-neuve St. George, ville-pinte.

La plus-part des villages & Seigneuries de Normandie & de Beauce se terminent en ville. On appelle le coeur de la ville, le milieu de la ville, le centre des affaires ou du trafic : & on dit qu’un homme est en ville, qu’il disne en ville, pour dire, qu’il est hors de sa maison, qu’il n’y disne pas.

  1. On dit aussi de celuy qu’on a foüetté par les carrefours, qu’on luy a fait faire un tour de ville.
  2. Ville est quelquefois opposé à campagne.
  3. Il a son habit de ville.
  4. On appelle aussi la ville, le Corps des Officiers qui regissent la Police de la ville, qui tiennent le Conseil de ville.
  5. On a assigné ce Marchand de bois à la ville, c’est à dire, au Bureau de l’Hostel de ville.

La ville a été au devant du Roy, pour dire, le Prevost des Marchands & les Eschevins. Les Mouleurs & Chargeurs de bois, Porteurs de charbon, Debacleurs & Plancheyeurs, sont des Officiers dependans de Messieurs de ville. Des rentes sur la ville, sont des rentes constituées par le Roy aux Eschevins, & distribuées au peuple, qui se payent à l’Hostel de ville.

VILLE, se dit proverbialement en ces phrases. On dit, Les fauxbourgs sont plus grands que la ville, de toutes les choses dont l’accessoire est plus grand que le principal. On dit aussi, que les maisons empêchent de voir la ville, quand les ornemens d’une chose empêchent d’en connoistre le fonds. On dit aussi, que la ville est bonne, quand on veut donner un repas impreveu à un survenant.

On dit aussi, Ville prise, chasteau rendu ; & en même sens, Ville qui parlemente est à demi-renduë, pour dire, qu’une femme qui escoute des cageolleries & des propositions, se laisse bientost persuader. On dit aussi, Crier ville gagnée, quand on a l’avantage sur un autre, soit au jeu, soit en procés, soit en toute autre affaire.

On appelle aussi bruit de ville, une nouvelle fausse ou incertaine. Ces définitions du XVII e siècle, qui montrent l’évolution de la langue et de l’orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes.

En savoir plus.

Quels sont les 3 fonctions de l’État-providence ?

Les trois fonctions de l’État (aussi appelé fonctions musgraviennes) est une théorie de la science économique selon laquelle l’État, lorsqu’il est un État-providence, dispose de trois fonctions : régulation, allocation, et redistribution.

Quelle est la différence entre province et territoire ?

1993 : Loi sur le Nunavut – Loi du Parlement du Canada qui prévoit que la partie orientale des Territoires du Nord-Ouest deviendra le Territoire de Nunavut. Cette loi est entrée en vigueur en avril 1999. Différences entre les provinces et les territoires du Canada Les Territoires du Nord-Ouest, le Yukon et le Nunavut sont les trois territoires du Canada.

  • Situés en très grande partie au nord du 60e parallèle, ils couvrent 40 % du territoire du Canada, mais ne représentent qu’environ 3 % de sa population.
  • Il existe une nette distinction entre les provinces et les territoires sur le plan constitutionnel.
  • Alors que les provinces exercent des pouvoirs constitutionnels de plein droit, les territoires ont des pouvoirs délégués sous l’autorité du Parlement du Canada.

Par le passé, le Nord a été essentiellement gouverné par des fonctionnaires du gouvernement fédéral. Cependant, au cours des quelque 40 dernières années, la situation a beaucoup évolué. Des lois fédérales ont établi une assemblée législative et un conseil exécutif dans chacun des territoires, et le gouvernement fédéral leur transfère de plus en plus de pouvoirs semblables à ceux des provinces.

Grâce à ce processus, qu’on appelle parfois « dévolution », la prise de décisions et la reddition de comptes peuvent se faire localement. En raison des réalités économiques, sociales et démographiques découlant de la situation géographique particulière des territoires, une portion importante de leurs ressources financières proviennent du gouvernement fédéral, qui les verse par un programme de transfert spécial, la formule de financement des territoires,

Ce financement assure aux résidents des territoires l’accès à une gamme de services publics semblables à ceux offerts par les gouvernements provinciaux, et ce, à des niveaux d’imposition comparables. D’autres fédérations, comme l’Australie et l’Inde, ont aussi des territoires dont l’administration est différente de celle des autres entités fédérées.

Qui dirige la province ?

– le haut-commissaire de province ; – le préfet de département. Article 42 : Le haut-commissaire est le dépositaire de l’autorité de l’Etat dans la province. Il est le délégué du gouvernement et le représentant direct de chaque ministre dans la province.